FEEL THE STRIKE #2

08/01/2020

cotisations sociales
politique

À la veille d'une date pivot qui doit marquer le durcissement du mouvement contre le projet de réforme des retraites, voilà du matos pour bosser le(s) sujet(s) !



1) La retraite c'est la Sécu et la Sécu nous émancipe. Sur le caractère subversif de cette formidable conquête ouvrière, une interview de Bernard Friot, économiste et sociologue, plus connu pour être le théoricien du salaire à vie.
Ça se passe sur Le Média TV (56 minutes).



2) Gel de la part du PIB consacré aux retraites, assèchement du financement de la Sécu, fonds de pension en embuscade ; allongement des carrières, baisse des pensions, pénalisation des travailleur·euses précaires, etc, le collectif Velma de Troy nous offre un résumé du projet de réforme en BD.
En bonus, quelques passages consacrés aux conséquences de la retraite Macron pour les intermittent·es et les artistes-auteur·es (32 cases au total).



3) Le régime de Sécurité sociale des artistes-auteur·es est adossé au régime général (celui des salarié·es) depuis 1975. Ça c'est cool. Mais de la même façon que les employé·es et les intermittent·es ont une retraite complémentaire par points (l'AGIRC-ARRCO), les artistes-auteur·es se tapent l'IRCEC. WTF ! Pourquoi cette cohabitation de deux systèmes par bien des aspects opposés ?
Une brève histoire des régimes de retraites sur Documentations.



4) Il n'y a pas 42 putains de régimes spéciaux ! À propos de ce mythe à la vie dure, un article extrêmement clair du délicieux Gaston Sardon.
Ça se passe sur Ballast.



5) Une mystérieuse BD sur la réforme des retraites qui part de loin puisqu'elle se penche sur les notions de travail, d'emploi et de salaire.
C'est encore en construction mais ça promet.



6) Comment entrer dans la danse ?
Nos camarades d'Art En Grève Lyon nous ont ouvert la voie avec leur action à La Biennale de Lyon / Art.



7) Et pour finir, notre FEEL THE STRIKE du 1er décembre.



Ami·es, ne ratons pas ce mois de janvier ! Il est crucial !
On se retrouve demain pour un départ en manif avec tou·tes les travailleur·euses de l'art et de la culture.